Chantilly
/ Accueil / Ressources en ligne

Histoire du Domaine et des seigneurs de Chantilly

Chantilly

Manuscrits

  • Jacques Toudouze,
    Journal des Chasses
    Manuscrit, 2 volumes.
    Reliure française, XVIIIe siècle, maroquin citron, armes des Bourbon-Condé.
    Volume 1 : 1748-1778
    Volume 2 : 1779-1785
    Ms. 371-372

    En savoir plus sur le manuscrit :

    Jacques Toudouze (1706-1785) exerce au domaine de Chantilly les fonctions d’Inspecteur des Chasses à la Capitainerie à partir de 1741, puis de Lieutenant des Chasses à partir de 1747. Il partage sa charge avec deux autres officiers. A chacun est attribué un espace donné, celui de Jacques Toudouze s’étendant sur tout l’espace de la forêt de Chantilly. Le Lieutenant des Chasses a notamment pour tâche de veiller au peuplement de la forêt en gibier, à l’entretien des garennes pour les lapins, à la culture des terres pour les faisans, à la destruction des animaux nuisibles et dangereux, ainsi qu’à l’entretien des canaux et des étangs.

    Dans le cadre de ses occupations, Jacques Toudouze doit également établir des tableaux de l’état et des comptes du gibier fourni au garde-manger du château. Il commence à rédiger son Journal des Chasses à partir de 1748 et poursuit son ouvrage jusqu’au 26 juin 1785, date de son décès, rapportant avec force détails le déroulement des chasses qui ont lieu dans les capitaineries de Chantilly et d’Halatte. Chacun des participants apparaît avec son nom, ses titres et les résultats de son intervention. A la fin de chaque année, Jacques Toudouze établit une récapitulation générale en un tableau comprenant les noms des chasseurs et toutes les sortes de gibiers pris et tués. Le Journal comprend ainsi 5 852 articles. Le premier volume traite des années 1748 à 1778, le second des années 1779 à 1785.

    Le récit de Jacques Toudouze s’enrichit au fil des années. Peu à peu la description des chasses et des pêches s’accompagne de la relation d’anecdotes relatives aux fêtes et à la vie princière du château de Chantilly. Les évènements météorologiques quotidiens sont également consignés : le Journal des Chasses se révèle donc être une source importante non seulement pour l’histoire de la cynégétique, mais aussi pour l’étude de la vie à Chantilly au XVIIIe siècle.

    Le Lieutenant des Chasses Jacques Toudouze fut un serviteur dévoué du prince de Condé. Afin de le remercier de ses bons offices, le prince fit donner son nom à la grande voie forestière qui unit l’avenue de Laigle aux Etangs : les « Allées Toudouze » ou « Layon Toudouze » existent toujours aujourd’hui.

    Le manuscrit original de Jacques Toudouze est perdu. Il en existe cependant une copie manuscrite complète datant du XVIIIe siècle, conservée à la bibliothèque Mazarine (ms 3371 et 3372) et certainement réalisée du vivant de l’auteur. L’exemplaire présent à la bibliothèque du château de Chantilly date pour partie du XVIIIe siècle (pour les années 1748 à 1778) et pour partie du XIXe siècle (pour les années 1779-1785). En 1896, le duc d’Aumale a fait copier la partie du manuscrit de la Mazarine qui manquait à son Cabinet des Livres.

    Bibliographie

    • Laurence Mauguin, Etude critique du journal des chasses de J. Toudouze (1748-1785), Mémoire de maîtrise, U.E.R. d’histoire, Université de Pais IV-Sorbonne, 1986.
    • Georges-G. Toudouze, Jacques Toudouze, lieutenant des chasses du Château de Chantilly, et la famille des artistes Toudouze, biographies bretonnes, Rennes : [S.n.], 1953. (Nombreuses inexactitudes)

    Consulter le document Ms. 371 (311 Mo)
    Consulter le document Ms. 372 (286 Mo)

Imprimés

Livres anciens

  • Rosdières, L’arrivée de Monsieur le Prince de Condé vers le Roy, et leurs embrasemens faicts au Chasteau de Chantilly, le dimanche 20 d’octobre 1619, Lyon : Pour François Yvrard, 1619.
    Consulter le document sur BNF Gallica
  • « Visite de M. le prince de Condé à Chantilly », L’Ami de la religion et du Roi : journal ecclésiastique, politique et littéraire, 1815, t. 3, p. 12-13.
    Consulter le document sur BNF Gallica

Etudes historiques

  • Arthur-Michel de Boislisle, « Trois princes de Condé à Chantilly », Annuaire-bulletin de la Société de l’histoire de France, 1902, t. 39, p. 195-228.
    Consulter le document sur BNF Gallica
  • Arthur-Michel de Boislisle, « Trois princes de Condé à Chantilly (suite et fin) », Société de l’histoire de France. Annuaire-bulletin de la Société de l’histoire de France,1903, t. 40, p. 200-270
    Consulter le document sur BNF Gallica
  • Henry d’Ideville, « La Cour de Chantilly », Les petits cotés de l’histoire : notes intimes et documents inédits (1870-1884), Paris, C. Lévy, 1884, p. 135-149.
    Consulter le document sur BNF Gallica
  • Henry Lemonnier, « Chantilly des Bouteiller aux Montmorency », Le Journal des sçavans, 1920, p. 6-15 .
    Consulter le document sur BNF Gallica
  • Henry Lemonnier, « La creation d’une ville seigneuriale, Chantilly (1692-1740) », Le Journal des scavans, 1921, p. 5-19.
    Consulter le document sur BNF Gallica
  • Gustave Macon, La ville de Chantilly, Senlis, Dufresne, E. impr., 1908-1912. 8-NF-00404
    Consulter le document (580 Mo)
  • Gustave Macon, Historique des édifices du culte à Chantilly, Senlis, Dufresne, E. impr., 1902. Extrait du Bulletin du Comité Archéologique de Senlis. 8-NF-00353
    Consulter le document (90 Mo)
  • « Projet de statue équestre pour la terrasse de Chantilly », Société française d’archéologie, Bulletin monumental, 1878, t. 6, vol. 44, p. 606-608.
    Consulter le document sur BNF Gallica
  • Alexandre Sorel, Le château de Chantilly pendant la Révolution : arrestations dans le département de l’Oise en 1793, emprisonnements à Chantilly, liste complète des détenus, documents inédits…, Paris, Hachette, 1872.
    Consulter le document sur BNF Gallica
  • Jean Stern, Les Courses de Chantilly sous la monarchie de juillet, Paris, Calmann Lévy, (1913). 8-NF-03572
    Consulter le document (550 Mo)